Blogue Man Down : Prévention, Action, Réaction (Partie 1)

L’une des responsabilités les plus fondamentales d’un employeur est d’assurer la sécurité de ses employés. Ainsi, dans cette série de chroniques sur la thématique de la SST,  nous expliquerons pourquoi le dispositif de détection des chutes (man down) est un outil « clé » pour la sécurité des travailleurs isolés.

L’utilisation de tels dispositifs n’est pas encore très répandue au Québec.  Parce que visée par une législation, elle l’est depuis déjà longtemps en France et dans d’autres pays européens. Chez nos voisins américains, l’utilisation de ces dispositifs gagne aussi en popularité.

Au cours de la dernière année, nous avons introduit des produits de géolocalisation pour véhicule, actifs et personnes. De cette lignée, il y a un dispositif de protection personnelle qui suscite déjà un intérêt certain en matière de Santé et Sécurité au Travail (SST): le G-One de LaxsonGPS.

 « MAN DOWN »

Connaissez-vous l’expression anglophone « Man down » ? Intégralement, elle signifie « homme à terre ».  Il s’agit donc d’une condition où une personne tombe:

  • chute,
  • accident,
  • agression physique,
  • glissade,
  • faiblesse, etc.

Les travailleurs isolés sont souvent confrontés à des conditions de travail plus risquées que les autres travailleurs, car il n’y a pas d’aide immédiate ni de supervision rapprochée.  En conséquence, ils sont sujets à prendre davantage de risques.

En tant qu’employeur, il faut trouver les solutions pour prévenir les accidents et comment intervenir rapidement.

Comparaison des situations de travail :

  Travailleur en groupe / équipe Travailleur isolé
Des collègues à proximité peuvent réaliser le danger potentiel et ils peuvent avertir, conseiller ou empêcher le travailleur de tomber. Il n’y a pas de collègue ni de superviseur près du travailleur afin de prendre soin de lui, de l’empêcher de tomber ou de voir qu’il y a un risque.
En cas de chute, il y a de fortes chances qu’il y ait des collègues pour assister et aider immédiatement le travailleur. En cas de chute, personne ne verra tomber le travailleur solitaire ni ne pourra l’aider rapidement.

 

Par ce tableau, nous constatons que les travailleurs isolés sont exposés à davantage de dangers, de risques de mort ou de complications lorsqu’il n’y a pas de collègue à proximité.  Les conséquences d’un accident de travail potentiel seront, soit plus graves, ou encore plus difficile à surmonter.

Certes, il est difficile moralement de savoir qu’un accident aurait pu être évité ou que  les conséquences auraient pu être moindres « si » tous les moyens de prévention avaient été pris. Il y a des outils qui existent pour maximiser les chances: les dispositifs d’alerte pour travailleur isolé DATI en sont un exemple.

Pour en savoir plus sur le sujet

Un texte de Sara Marquis, Décembre 2018.

Coordonnées

330 rue Vachon
Trois-Rivières (Québec)
G8T 8Y2

Courriel: info@secure3r.com

Téléphones

Téléphone : 819-376-1541
Sans frais : 1-866-276-1541
Inscription à l’infolettre :